« Les Hautes Garennes » – Mantes-la-jolie

Retour à la page d’accueil

Présentation du site
Entre Mantes la jolie et Rosny sur Seine, les Hautes Garennes constituent le dernier espace naturel périurbain de l’agglomération Mantaise.
Au Nord : La Seine et le PNR du Vexin. (Parc Naturel Régional)
Au Sud : la « Butte verte »  boisement patrimonial, ancienne chasse du Duc de Sully.

Anciennes carrières de granulats en grande parties comblées à l’issue de l’exploitation, ce site, de 220 hectares en terrasse alluviale, doit sa richesse environnementale à son isolement, son absence d’entretien et à sa faible fréquentation humaine.
3  plans d’eau sont alimentées par l’eau de la Seine : le bassin de la Sablière, le bassin de liaison (réserve halieutique, zone de frai) et le bassin d’aviron.

Les habitats
Les Hautes Garennes abritent une mosaïque d’habitats et milieux variés : boisements alluviaux, 2 pelouses sablo-calcaire (habitats prioritaires à l’échelle européenne), des friches plus ou moins piquetés ou fleuries, des lisières thermophiles.
La flore
La valeur floristique du site provient d’un ensemble d’espèces végétales liées à ces milieux.
Un premier inventaire révèle la présence d’environ 300 espèces de plantes dont une cinquantaine patrimoniales (extrêmement rare à rares, RRR à R).

La vedette est l’Orobanche purpurea espèce protégée en Ile de France (700 pieds environ la 2eme station d’ile de France). Le Mantois tient une place d’honneur  pour la protection de cette plante en Ile de France.

Viennent ensuite  l’Orchis négligé, la Cardamine impatiens et le Polystic à aiguillon (espèces protégées aussi). Les orchidées ne manquent pas, 11 espèces y ont été observées.

La faune
Une faune sauvage et variée s’y est réfugiée : chevreuils, sangliers, blaireaux, renards, fouines, faisans, perdrix, caille des blés, lapins et la rare belette. Bref la campagne à la ville !

L’entomofaune n’est pas en reste avec les lépidoptères (papillons) : une cinquantaine dont 9 protégés en Ile de France (16 déterminants de Znieff)
Pour les orthoptères * notons Conocéphale gracieux ruspolia nitidula, Oedipode turquoise oedipoda caerulescens, Grillon d’Italie oecanthus pellucens Protégés en Ile de France, et le rare Oedipode aigue-marine.
Le Bourdon grisé bombus sylvarum, la Mante religieuse protégés aussi.

Ce site est inclu dans une ZICO* et zone tampon de 2 Sites Natura 2000 (1 ZPS* et 1 SIC*)

L’avifaune * compte des espèces nicheuses  peu communes : Martin pêcheur, Tourterelle des bois, Fauvette babillarde, Bouvreuil pivoine, Locustelle tachetée, Rousserolle effarvatte, Pouillot fitis etc.

La Sterne pierregarin fréquente  le bassin de la Sablière dès son arrivée au printemps (elle est probablement nicheuse à proximité coté Seine), la pose de radeaux lui permettrait de nicher sur ce bassin.

De nombreux laridés et anatidés y  hivernent (toujours en lien avec la ZPS qui borde ce site)

En périodes migratoires  quelques belles rencontres peuvent être effctuées : Héron bihoreau et Balbuzard pécheur.

Ce site  est de plus identifié au Schéma Régional de Cohérence Ecologique SRCE comme une connexion majeure à l’échelle de l’Ile de France.
Lexique
Entomofaune = insectes
Orthoptères * = Grillons, Sauterelles & Criquets
Lépidoptères*= papillons
SRCE = Schéma Régional de Cohérence Ecologique
PNRV= Parc Naturel Régional du Vexin
ZICO = Zone d’intérêt communautaire (européen) pour les oiseaux
ZPS =  zones de protection spéciale Natura 2000 directive oiseaux
SIC= sites d’importance communautaire (européen) directive habitat faune flore.
Avifaune = oiseaux

Les commentaires sont fermés.